22 septembre 2003

Lecture et recherche d'informations

Jean-François Rouet
Chargé de recherche CNRS
Directeur du Laboratoire Langage et Cognition (2004-2007)
Principal domaine de recherche: psychologie des activités documentaires complexes


Mes recherches portent sur la lecture, la compréhension et l'utilisation des documents complexes. D'une part, j'étudie l'acquisition par l'enfant et l'adolescent des compétences à comprendre, ainsi que leur apprentissage des stratégies de recherche d'informations (utilisation des indices métatextuels et des outils de recherche notamment). D'autre part, j'étudie chez l'adulte les bases de l'expertise documentaire. Je m'intéresse notamment à la recherche d'informations dans les hypertextes, ainsi qu'à l'évaluation de l'information documentaire. Dans cette intervention, je me propose de présenter les processus cognitifs qui sous-tendent la maîtrise fonctionnelle de l'écrit, c'est à dire la capacité à lire et à comprendre toutes sortes de textes pour faire face à toutes sortes de tâches.

Pour bien cerner les contours et les enjeux actuels de la maîtrise de l'écrit, il faut d'abord réaliser que cette maîtrise repose sur des apprentissages qui nécessitent plusieurs années. A partir de 4-5 ans, les enfants prennent contact avec le langage écrit en apprenant à reconnaître globalement les mots et des pictogrammes. Ensuite, au cours des cycles 1 et 2, ils apprennent à maîtriser la lecture des mots et des phrases, pour entrer dans la compréhension de textes au cycle III. Mais la maîtrise de l'écrit ne s'arrête pas là. Les élèves doivent aussi apprendre à utiliser des textes dans des contextes fonctionnels variés : lire selon une certaine perspective, pour rechercher certaines informations, répondre à certaines questions… Ces processus de lecture fonctionnelle ne sont pas et ne peuvent pas être maîtrisés à la fin du cycle III. Par exemple, de nombreux élèves de 11-12 ans n'ont qu'une idée imprécise du rôle des organisateurs textuels (typographie, mise en page, titres, tables et index…). Par ailleurs, ils ne disposent pas encore des capacités de contrôle en mémoire de travail qui leur permettent de bien retenir un objectif de recherche tout en examinant plusieurs textes pour y chercher des informations pertinentes. D'ailleurs, dans ce type de tâche, beaucoup d'adultes éprouvent eux aussi des difficultés. 

Les chercheurs du Laboratoire Langage et Cognition ont étudié l'apprentissage de la maîtrise "fonctionnelle" de l'écrit au cours de plusieurs expériences réalisées notamment dans le cadre des thèses de doctorat de Jérôme Dinet (2001) et Béatrice Coutelet (en cours). En étudiant le comportement d'élèves de Cycle III et Sixième, nous avons mis en évidence des phénomènes d'oubli et de désorientation lors de recherches d'informations simples, et ce même chez des élèves bons lecteurs. Ceci montre qu'à l'entrée en Sixième, les élèves ont encore besoin de parfaire leurs stratégies de compréhension, et d'apprendre à utiliser les organisateurs du texte.

De leur côté, les nouvelles technologies de l'information proposent un ensemble de fonctionnalités dont on peut penser qu'elles devraient faciliter l'accès à l'écrit, la compréhension et l'apprentissage. Cependant, en l'état actuel on mesure mal les conséquences de ces dispositifs au plan perceptif et cognitif. Les études réalisées laissent entendre que des logiciels mal adaptés peuvent poser de nouveaux problèmes cognitifs, surtout aux élèves en difficulté. Il faut, dans ce domaine, utiliser la technologie prudemment et avec un regard critique. Il est aussi très important de multiplier les expériences, surtout celles qui sont menées dans des conditions rigoureuses de contrôle, de façon à pouvoir en tirer des conclusions fiables.

Indications bibliographiques

Blanc, N., & Brouillet, D. (2003). Mémoire et Compréhension. Lire pour comprendre. Paris : Editions In press, coll. Psycho.
Coutelet, B. & Rouet, J.-F. (2002). Evaluation des interfaces élèves-machines sur un logiciel de recherche documentaire informatisée. Esquisse, no 17, janvier 2002, 16-19.
Coutelet, B., & Rouet, J.-F. (2003). Recherche d'informations et compréhension : effets d'un entraînement à 8 et 10 ans. Enfance, sous presse.
Dinet, J., & Rouet, J.-F. (2002). La recherche d'informations : processus cognitifs, facteurs de difficultés et dimensions de l'expertise. In C. Paganelli (dir.), Interaction homme-machine et recherche d'informations (p.133-161). Paris : Hermès Science.
Dinet, J., Rouet, J.-F. & Passerault, J.M. (1999). Recherche documentaire et nouvelles technologies de l'information: Les "nouveaux outils" sont-ils compatibles avec les stratégies cognitives des élèves? In J.-F. Rouet & B. de La Passardière (sous la direction de), Actes du Quatrième Colloque Hypermédias et Apprentissages (pp. 149-162). Paris: INRP et EPI.
Eme, E. & Rouet, J.-F. (2001). Les connaissances métacognitives en lecture-compréhension chez l'enfant et l'adulte. Enfance, 53 (4), 309-328
Rouet, J.-F. (2003). La compréhension des documents électroniques. In D. Gaonac'h et M. Fayol (Eds.) Aider l'élève à comprendre. Du texte au multimédia. Paris: Hachette, sous presse.
Rouet, J.-F. (2001). Pourquoi "bien lire" ne suffit pas: l'acquisition des stratégies de compréhension au collège et au lycée. In D. Gaonac'h & C. Golder (Dir.), Manuel de psychologie (pp. 132-143). Paris : Hachette Education.
Tricot, A. & Rouet, J.-F. (sous la direction de, 1998). Les hypermédias: Approches cognitives et ergonomiques. Paris : Hermès.


 


Suite de la conférence

Retour à la liste des conférences

Page d’accueil